La loi sur le Travail risque d'être vidée de sa substance à cause des manifestations nationales et des occupations du style « Nuit debout » !

Et que pense ceux qui ne manifestent pas ? Sont-ils pour ? Sont-ils contre ?... Si les 43 millions d'électeurs français pouvaient être consultés rapidement et simplement, on n'en serait pas là ! Imaginons que suite à une consultation des électeurs, une majorité pour l'application de la loi se dégage (on l'appellerait la majorité silencieuse), on aurait pas à tenir compte des manifestations !

Aujourd'hui, la technologie permettrait de consulter les 43 millions d'électeurs par l'intermédiaire d'une plateforme nationale de vote par internet (PNVI) qui se baserait sur les listes électorales !

Philippe Ortolan